Wiki MAD MAX
Advertisement
Wiki MAD MAX

Fury road encore.jpg

Pour la chronologie attachée aux trois premiers films mettant en vedette Mel Gibson, voir Chronologie (trilogie originale).

Avec l'avènement de Mad Max: Fury Road et des comics complémentaires, une nouvelle chronologie alternative des événements a été présentée. Cette chronologie modifie la trame de fond d'origine pour mieux s'adapter à l'époque actuelle, les changements de distribution et ont été causées par un long processus de production.

Raisons des modifications de la chronologie[]

En 1997, Mad Max : Fury Road était à l'origine conçu comme une suite directe de Mad Max : Au Delà du Dôme du Tonnerre. Mel Gibson était désigné pour le rôle de Max encore une fois et l'histoire se portait "au sujet d'un vieux guerrier", c'est-à-dire adaptée à l'âge de Mel pour continuer les aventures de Max dans The Wasteland (Terres Dévastées). Max - alors dans la cinquantaine - (il avait 41 ans en 1997 et non 50) - deviendrait presque sauvage, poussé au bord de la folie par l'isolement et désespérément accroché à son passé, avec une nouvelle version inachevée de son Interceptor qu'il a reconstruit en fouillant la terre des déchets. Le film s'appelait "Fury Road" depuis le début et l'histoire ressemblait beaucoup au film qui est finalement sorti près de deux décennies plus tard. L'art conceptuel de la production de Brendan McCarthy pour Fury Road mettait également en vedette Mel Gibson.

L'enfer de la production[]

Temp file 1625605608.jpeg

Au début des années 2000, le film écrit par George Miller et Brendan McCarthy avait le feu vert et le tournage était prêt à avancer, mais il a été rapidement interrompu par la guerre en Irak et la crise du dollar américain qui a fait perdre à la production 25 % de son budget potentiel. Peu de temps après, l'effondrement public de Mel Gibson l'a également exclu de la production. De 2004 à 2009, le sort du film était incertain car il a été mis en pause, et George Miller s'est concentré sur la réalisation d'autres films tels que Happy Feet. Pendant ce temps, il y avait des rumeurs d'un film CGI Mad Max, d'un Anime ou d'un Manga et d'un jeu vidéo également. L'une des idées de jeux vidéo a été utilisée dans le film final - l'absence de spoiler de lancement sur l'Interceptor de Max dans Fury Road. Il fut conçu de cette façon parce que le spoiler allait être un élément bonus dans le jeu vidéo. Les dessins conceptuels du Manga de Furiosa ont finalement refait surface après la première de Fury Road.

L'interruption prolongée de la production a eu un impact sous la forme de changements de distribution et d'histoire. L'implication de Mel Gibson est devenue impossible et George Miller a commencé à chercher un nouveau - jeune - acteur pour jouer le rôle de Max. Son premier choix était Heath Ledger de 2006 à 2008 jusqu'au décès prématuré de Ledger. Il a ensuite été décidé que Tom Hardy jouerait le nouveau - jeune - Max. Le choix d'un jeune acteur a dérouté beaucoup et l'explication de Miller selon laquelle il s'agit d'un nouveau Max avec l'"ADN" original en lui n'a pas aidé du tout, exhortant les fans à spéculer frénétiquement si le nouveau Max est peut-être le fils de Max Rockatansky ou même un clone. Nick Lathouris (qui jouait déjà le rôle de Grease Rat dans le premier Mad Max) - qui travaillait à l'origine comme analyste de scénario et d'histoire sur Fury Road - s'est vu confier la tâche de co-écrire le film à l'époque où Tom Hardy a été choisi. Lathouris a introduit des changements de script qui non seulement s'adapteraient à un nouveau - jeune - acteur comme Max, mais aussi pendant le deuxième retard en 2009, son écriture et celle de Miller ont abouti à la création de nombreuses histoires pour les personnages (avec des contributions d'acteurs qui ont finalement joué les rôles de Nux et Furiosa), des véhicules et même des armes. L'univers étendu de Fury Road a ensuite pris la forme de deux scripts de films Mad Max supplémentaires et de bandes dessinées préquelles qui devaient à l'origine être dessinées par Brendan McCarthy, mais ne faisaient pas parti de ses priorités à l'époque.

Finalement, en raison de nombreux changements, l'approche originale et directe de la "suite" de McCarthy et MiIller a été abandonnée et retravaillée comme un reboot avec une chronologie et une trame de fond modifiées pour éloigner Fury Road de la trilogie originale et mieux s'adapter au nouvel acteur et attirer les nouveaux cinéphiles ne connaissant pas la franchise. Miller a expliqué qu'il était simplement plus facile pour lui d'abandonner la continuité de la trilogie originale et de raconter l'histoire de Max strictement comme une nouvelle littéraire, similaire à Mad Max 2 : le Défi et Mad Max: Au Delà du Dôme du Tonnerre.

« Ce film est un récit du Guerrier de la Route qui suit. Il est basé sur l'Histoire enseignée par les "History Men" et les récits de témoins oculaires de ceux qui ont survécu. "

George Miller, août 2012

Suite, reboot, tout ré-imaginer ?[]

Fury-Road-Immortan-Joe-Chest-Armor.jpg

Le film final a commencé sa vie comme une suite de la trilogie originale fonctionnant toujours dans une chronologie vague comme les films précédents, mais sur une décennie, il a été modifié pour devenir un reboot fortement enraciné dans ses origines de suite. Cela explique l'ambiguïté de Miller dans la description de ce qu'est réellement ce film. À plusieurs reprises, il a laissé entendre que le film se déroulerait dans "40 ans à partir de mercredi prochain" et qu'il se déroulerait après Mad Max: Au Delà du Dôme du Tonnerre - ces deux affirmations sont vraies. Le script lui-même n'a pas beaucoup changé par rapport à l'original, cependant de nombreux éléments ont été modifiés et ajoutés pour mieux s'intégrer dans son nouveau concept de « reboot» et pour séparer Fury Road de la trilogie originale. Le changement le plus notable était une fin différente. À l'origine - dans Fury Road avec Mel Gibson - Max montait l'ascenseur pour enfin rejoindre la société après de nombreuses années à errer dans le désert et à chercher une personne digne de lui - Furiosa. Depuis le départ de Mel Gibson et son remplacement par Tom Hardy, le poids du personnage de Max a été réduit et il est devenu plus égal à Furiosa elle-même, qui, avec l'âge désormais plus jeune de Max, n'était plus en accord avec le thème d'un vieux guerrier troublé trouvant enfin sa place dans la société avec une guerrière digne de lui. Le changement de l'acteur principal a affecté d'autres domaines du script original, qui se déroule maintenant 40 ans après les années 2010 : voitures modernes (Nissan Skyline R32, Hummer), objets (circuit imprimé Nokia 6100 sur la poitrine d'Immortan Joe), références à des événements modernes et les gens (Fukushima, Tony Abbott), ont été strictement conçus pour donner une touche moderne à Mad Max: Fury Road. La nouvelle trame de fond se concentre désormais davantage sur les problèmes environnementaux avec l'introduction des guerres de l'eau et place l'holocauste nucléaire avant les événements de Mad Max 2: le Défi (contrairement à la chronologie originale, où les bombes nucléaires ont été lâchées après The Road Warrior). Autant Fury Road se déroule dans une chronologie différente de la trilogie originale, les bandes dessinées complémentaires ont tenté de relier directement les événements de la trilogie originale avec Fury Road. Tout cela a entraîné de nombreuses incohérences chronologiques avec la trilogie originale.

Chronologie des événements[]

Cette chronologie des événements est basée sur des informations de bandes dessinées (comics) et des informations supplémentaires trouvées dans des entretiens avec les acteurs et l'équipe.

Introduction[]

Chronologie des événements présentés dans la bande dessinée Mad Max#1

À une époque indéterminée « avant la fin des temps», le monde était alimenté par la cupidité, les matières premières et le carburant noir. Les déchets empoisonnaient l'eau du monde et le ciel. Finalement, le pétrole a commencé à s'épuiser et des guerres ont été menées pour contrôler le peu qui restait. Les gens se sont réveillés de leur complaisance et ont réalisé leur péril, exhortant à «sauver la planète» et protestant contre le gouvernement australien dirigé par Tony Abbott. Ces actions ont été accueillies avec force, dirigées par ceux qui détenaient le pouvoir. Mais c'était trop tard. Les rues étaient remplies de feu et de sang. L'anarchie régnait. Les gangs et les milices ont pris le contrôle, tandis que les citoyens se cachaient sous leurs lits. Le colonel Joe Moore, vétéran de la guerre du pétrole et héros de la guerre de l'eau, forma son gang.

Mad Max[]

Mad Max comic book.webp

Événements non modifiés de Mad Max, voir la fiche du film pour plus d'infos.




Post Mad Max[]

Roop and charlie nux and immortan joe comic book.webp

L'apocalypse nucléaire se produit. Max Rockatansky s'enfuit dans le désert. Les eaux s'assèchent. Les gens s'échappent des villes mourantes. D'anciens agents du MFP tels que Roop et Charlie deviennent des maraudeurs.




Mad Max 2: le Défi[]

Road Warrior comic book.webp

Événements non modifiés de Mad Max 2, voir la fiche du film pour plus d'infos.




Mad Max: Au Delà du Dôme du Tonnerre[]

Beyond thunderdome comic book.webp

Événements non modifiés de Mad Max 3, voir la fiche du film pour plus d'infos.



Post Mad Max 3[]

Max erre encore une fois dans le désert. Toujours accroché au passé, il est déterminé à reconstruire son Interceptor. Il trouve son chemin vers Pétroville où un combat à mort entre des Vautours à lieu dans un gros Dôme du Tonnerre lui rapporte un moteur Boss 351 V8 pour son Interceptor. La bataille du Dôme du Tonnerre est animée par nul autre que le Dr Dealgood lui-même. Après avoir gagné, Max est attaqué par les Vautours, son véhicule est pris et il est laissé pour mort. Une femme mystérieuse l'aide en échange du sauvetage de sa fille - Glory - de la cachette des Vautours. Max accepte l'offre et la récupère ainsi que son Interceptor bien-aimé. Malheureusement, la mère et l'enfant sont tués lors du sauvetage. Max les enterre et retourne à nouveau dans le désert pour chercher la solitude.


Mad Max : Fury Road[]

Mad-Max Fury-Road Poster 004.jpg

Quelques temps après la rencontre de Max avec Glory et sa mère, Max est toujours tourmenté par les démons de son passé, les personnes qu'il n'a pas pu sauver. Max est revenu à son état le plus sauvage, se comportant comme un animal. Il ne reconnaît pas le son de sa propre voix parce qu'il n'a pas parlé à haute voix depuis de nombreuses années. Il ne parle qu'à des voix dans sa tête. Son Interceptor reconstruit est en très mauvais état. Il est capturé par le gang d'Immortan Joe et regagne finalement une partie de son humanité en aidant l'Imperator Furiosa à échapper au tyran. Max refuse à nouveau de rejoindre la société et s'éloigne.


Post-Mad Max : Fury Road[]

Corpus collosus and unknown woman distributing water.webp

La Citadelle a été revendiquée par Furiosa et les Cinq épouses et est exploitée avec l'aide de Corpus Collosus. Les Miséreux construisent une ville au pied de la Citadelle et sa population semble prospérer. Les enfants apprennent l'histoire par les History Men.



Mad Max (jeu vidéo)[]

Le jeu vidéo de 2015 partage beaucoup de concepts avec Mad Max : Fury Road et les bandes dessinées, mais il n'est pas chronologiquement connecté à la franchise (non canon). Il emprunte le décor du film avec son emplacement principal : Pétroville avec le principal antagoniste brièvement mentionné dans la bande dessinée Nux & Immortan Joe : Scabrous Scrotus (un des fils d'Immortan Joe). La plupart des conceptions de véhicules sont basées sur Fury Road, des tribus familières font également leur apparition (les Vautours). C'est là que s'arrêtent les similitudes.

Dans le jeu, il est démontré que Max a perdu une fille au lieu de son fils. L'interceptor de Max rappelle la version Mad Max 2. L'histoire de Glory et de sa mère (surnommée Hope) est différente des bandes dessinées et de l'intrigue générale du jeu – avec Max récupérant son véhicule à la fin – est en conflit avec les bandes dessinées et le film qui en font sa propre entité distincte.

Différences et incohérences chronologiques[]

La trilogie originale pourrait être traitée comme des histoires autonomes distinctes, mais elles partagent toutes un certain nombre d'indices chronologiques qui ont finalement formé une trilogie cohérente avec une chronologie assez cohérente. Depuis que Mad Max: Fury Road est passé d'une suite à la franchise en abandonnant sa continuité avec les films originaux et en déplaçant la chronologie vers un étrange "45 ans à partir de mercredi prochain", le mariage de la trilogie originale avec Fury Road s'est avérée problématique et a présenté diverses incohérences de continuité. Les bandes dessinées expliquent que les événements qui ont conduit à la chute de la société ont été déclenchés par les guerres du pétrole et de l'eau.


Alors que les guerres du pétrole pourraient être attribuées à des guerres menées avant les événements de Mad Max dans la trilogie originale, il y a aussi une introduction des guerres de l'eau pour rappeler le message environnemental présenté cette fois-ci dans Fury Road. La motivation du soulèvement populaire contre les gouvernements a également été présentée différemment, car elle n'était pas motivée par le manque de pétrole, mais plutôt par une mauvaise gestion de l'environnement. Il convient également de mentionner que le peuple a explicitement protesté contre le gouvernement dirigé par Tony Abbott - le Premier ministre australien de 2013 à 2015. Des références à des catastrophes environnementales telles que Fukushima sont également mentionnées, ce qui donne une légère indication du moment où le tissu social a commencé à s'effondrer, le plaçant à peu près dans les années 2010. Après les guerres du carburant et de l'eau, cette chronologie insère la trilogie originale, où se produisent la plupart des incohérences.


Les événements de Mad Max sont insérés après les années 2010, lorsque la chute de la société se produit dans les bandes dessinées. Cela ne prend pas en compte le fait que dans la trilogie originale, le Main Force Patrol a été créé en réponse à l'anarchie toujours croissante sur les routes - en 1983. Une autre incohérence évidente est que le MFP post-2010 utilise des véhicules des années 1970. Selon la bande dessinée, l'holocauste nucléaire se produit entre les événements de Mad Max et Max Max 2: le Défi, contrairement à la chronologie de la trilogie originale. Les événements de Mad Max: Au Delà du Dôme du Tonnerre fournissent une date : 1999 écrit par le Capitaine Walker, signifiant son départ de la Fissure dans la terre à la recherche de la civilisation. Ce serait 10 ans avant que la chute de la société ne commence même dans la bande dessinée.


En nous dirigeant vers les événements de Fury Road, nous apprenons dans les bandes dessinées que Max a reconstruit son Interceptor après les événements de Mad Max: Au Delà du Dôme du Tonnerre et porte une veste avec les marques Bearclaw Mohawker – ce qui est un vestige de cohérence de Fury Road quand le film était encore dans l'idée de suite originale. Mais là encore, Fury Road présente des véhicules modernes tels que la Nissan Skyline R32, tous recouverts de cartes mères d'ordinateur, le circuit imprimé Nokia 6100 sur l'armure d'Immortan Joe - des éléments clairement modernes conçus pour établir Fury Road 45 ans après les années 2010. Enfin, Max est attrapé par les War Boys de Immortan Joe le 12045e jour après «la chute» – soit environ 32 ans après l'apocalypse. Si Mel Gibson avait joué Max dans la cinquantaine comme prévu à l'origine, ce chiffre serait parfaitement logique. Cependant, cela produit une incohérence dans Fury Road car Max est dans la trentaine dans le film. D'après ce tatouage, Max serait né pendant l'apocalypse, ce qui n'est certainement pas le cas.

L'incohérence finale et la plus visible est l'écart d'âge entre les Vuvalini et Max. Les deux sont censés venir du «vieux monde» (vu que Max était un membre actif des forces de police toujours en activité avant l'effondrement). Pourtant, Max dans Fury Road a presque le même âge que Furiosa qui est né dans le monde post-apocalyptique et n'a aucun souvenir du «vieux monde». Le nombre d'incohérences avec la chronologie originale des événements la disqualifie comme étant une continuation directe de la trilogie originale, mais crée plutôt une nouvelle chronologie des événements.

Advertisement